1. Newsroom
  2. «Smid Caps» suisses – un fort potentiel de création de valeur
Menu
Expertise 02.12.2020

«Smid Caps» suisses – un fort potentiel de création de valeur

«Smid Caps» suisses  – un fort potentiel de création de valeur

L’économie suisse a de nouveau démontré sa capacité de résistance durant la crise de Covid-19, comme l’illustre la surperformance du marché actions suisse depuis le début de l’année (YTD), à l’instar du segment des actions de petite et moyenne capitalisation («SMID Caps»).


Points forts

  • Plusieurs sociétés suisses parmi les divers segments de capitalisation boursière ont bénéficié de la disruption causée par la pandémie, et ce en raison de leur exposition aux tendances sous-jacentes de long terme, qui se sont accélérées sous l’effet de la crise.
  • Cependant, l’argument le plus fort en faveur d’une exposition aux sociétés suisses au sein d’un portefeuille actions diversifié reste la surperformance régulière des valeurs suisses sur le long terme, grâce notamment à leur profil supérieur en termes de potentiel de création de valeur et de critères environnementaux, sociétaux et de gouvernance (ESG).
  • La franchise Actions suisses de l’UBP se distingue par un remarquable historique de performance ainsi qu’une forte croissance des avoirs sous gestion sur les 14 dernières années. Ces solides résultats reflètent son approche d’investissement active, centrée sur les fondamentaux et s’appuyant sur une expertise et une connaissance approfondies du marché.

La Suisse dans le contexte de la pandémie

Comme lors des précédentes crises, le statut de valeur refuge du franc suisse et le taux d’inflation très bas affiché par le pays (0,2% à fin 2019) ont aidé ce dernier à résister aux turbulences observées sur l’année. La Suisse dispose d’une banque centrale indépendante qui opère sans avoir à supporter de pressions politiques: la Banque nationale suisse (BNS) pratique ainsi des taux d’intérêt négatifs depuis 2015, et elle est intervenue sur les marchés de change lorsque cela a été nécessaire pour absorber les chocs externes et apaiser les pressions haussières sur le franc suisse. 

La stabilité budgétaire de la Suisse a permis au parlement d’agir rapidement face à la crise sanitaire et d’adopter une enveloppe importante de CHF 57 milliards pour soutenir l’économie domestique.

De plus, le programme de prêts, développé grâce à une collaboration étroite entre le gouvernement et les banques suisses visant à offrir aux PME un accès rapide et facile à des crédits pour couvrir leurs besoins immédiats de liquidités, a été largement salué à l’international.

Durant les épisodes de volatilité observés début 2020, l’évolution du marché actions suisse a reflété la très bonne tenue à la fois du pays et de ses sociétés: la Suisse a ainsi surperformé la plupart des grands marchés actions mondiaux en limitant le risque à la baisse, tout en participant aux forts mouvements haussiers. Plus spécifiquement, le SPI Extra, à savoir l’indice des SMID Caps suisses, s’est avéré aussi résilient que les principaux indices globaux et régionaux, tant en termes de performance YTD qu’à plus long terme.

Performance des grands marchés actions (%)

La croissance des bénéfices par action (BPA) estimée pour 2020 pour les actions globales est restée stable, à environ -19% sur les derniers mois, tandis que l’estimation pour 2021 se situe désormais à près de +30%. Les taux de croissance des bénéfices des sociétés attendus pour 2020 pour les diverses régions s’inscrivent dans une fourchette allant de +0% pour la Chine à -39% pour le Royaume-Uni et la zone euro. Pour la Suisse, les analystes tablent sur un recul comparativement faible des BPA de 10%. 

Les sociétés suisses sont connues pour leur position de leader en termes d’innovation dans diverses industries, et tout particulièrement dans les technologies médicales. Près de 700 entreprises suisses sont ainsi spécialisées dans ce domaine, qu’il s’agisse de grands groupes comme Novartis, Roche et Lonza, ou de sociétés de petite ou moyenne capitalisation telles que Tecan, Vifor Pharma et Straumann, sans oublier les nombreuses entreprises en mains privées également actives sur ce marché.

Sur le segment des SMID Caps, le spécialiste en IT, Logitech, et le fournisseur d’équipements pour les laboratoires médicaux, Tecan, figurent parmi les plus fortes contributions à la performance YTD de l’indice SPI Extra. A l’image de ces sociétés, plusieurs autres entreprises du marché suisse ont bénéficié de nouvelles positives sur les divers secteurs et les différentes catégories de capitalisation boursière.

Un potentiel de création de valeur régulier sur le long terme

En dépit de sa faible superficie, la Suisse se classe en cinquième position au sein de l’indice MSCI AC World, avec une pondération de 3% et une capitalisation boursière totale de plus de CHF 1'300 milliards (à fin juin 2020). Les actions suisses offrent une plus faible corrélation aux actions globales et bénéficient d’une monnaie forte, ce qui peut profiter à des investisseurs en quête de performances réelles. De manière générale, la plupart des secteurs et des sociétés se sont adaptés à la vigueur de la monnaie. L’industrie pharmaceutique par exemple, qui représente une part importante des exportations, peut se prévaloir d’un fort pouvoir de fixation des prix («pricing power») dans la mesure où elle est moins affectée par les fluctuations économiques de court terme. Ainsi, certaines SMID Caps sont désormais devenues indispensables à une large base de consommateurs à travers le monde et ont conforté leur position de marché dominante dans leurs secteurs respectifs.

Comme mentionné précédemment, les actions suisses, en particulier le segment des SMID Caps, tendent à surperformer les actions globales tant sur des périodes de court terme qu’à plus long terme. En outre, si l’on tient compte de la volatilité relative, les actions suisses sont même encore plus attractives, dans la mesure où elles génèrent l’une des plus fortes performances ajustées du risque parmi les principaux marchés actions.

Cette surperformance régulière est liée à de hauts niveaux de création de valeur, comme mesuré par le différentiel positif entre le CFROI («cash flow return on investment» - rendement interne du capital investi) et le coût du capital, dans le cadre de l’approche d’investissement de l’équipe Actions suisses et globales de l’UBP. Historiquement, et jusqu’à récemment, la Suisse a régulièrement affiché des niveaux de CFROI nettement supérieurs à ceux des autres marchés régionaux. Il est important de souligner que la qualité et le potentiel de création de valeur des SMID Caps se sont significativement améliorés ces derniers mois, comme l’illustre la forte surperformance de ce segment sur la période.

Alors que les options d’investissement passives sur le marché actions suisse sont quelque peu limitées et concentrées sur les grandes capitalisations, une approche d’investissement active apparaît comme la meilleure solution pour bénéficier d’une exposition au fort potentiel de création de valeur offert par les SMID Caps. En outre, étant donné que ce segment est bien moins couvert par les analystes «sell-side» que les actions de l’indice SMI, il existe aussi de multiples opportunités d’alpha à exploiter pour les gérants actifs dotés d’une solide expérience et d’une vaste expertise, comme ceux de la franchise en actions suisses de l’UBP.

A fin septembre 2020, la gamme de solutions en actions suisses de l’UBP, proposées au travers de structures UCITS et de fonds contractuel de droit suisse, avec une approche centrée sur le cycle de vie du CFROI, présentait un ‘track record’ de plus de 14 ans pour la stratégie phare ‘Swiss Equity’ (depuis le 30 juin 2006) et de 5 ans pour la stratégie ‘Swiss Small & Mid-Cap’ (depuis le 30 juin 2015). Ces deux stratégies se caractérisent par une création de valeur soutenue et supérieure en comparaison de leurs indices de référence (benchmarks) respectifs, mais aussi par de meilleurs profils ESG par rapport aux actions globales.

L’historique de ces stratégies montre une approche constante et équilibrée sur le long terme en termes d’allocation sectorielle, alors que la sélection de titres a toujours joué un rôle majeur dans la génération de performance. Il est primordial, pour afficher un potentiel de création de valeur supérieur à court et long terme, d’opter pour un processus d’investissement «bottom-up» fondamental. Les solutions en actions suisses de l’UBP restent idéalement positionnées pour pouvoir capturer la dynamique de marché à court terme, tout en profitant de moteurs structurels sur le long terme, sans avoir à effectuer du ‘timing’ de marché ou de thème.

Téléchargez le document
Expertise

Swiss & Global Equities

Why Swiss equities now? This market offers equity investors the stability and agility they need to navigate this volatile period. 

Read more
Expertise

European Equities

European equities offer unrivalled opportunities in terms of breadth of sector and market exposure.

Read more

Actualités les plus lues

Expertise 01.10.2020

Covid-19: Restez informés avec l'UBP

Depuis l’apparition du coronavirus, l’UBP accompagne et soutient ses clients dans le contexte inédit de cette crise sanitaire mondiale. La Banque vous informe régulièrement de l’adaptation de ses dispositifs aux règles de précaution fixées par les autorités et partage avec vous les dernières analyses de ses experts sur les conséquences de la pandémie pour l’économie mondiale et les marchés financiers.

Expertise 24.11.2020

Des joyaux cachés parmi les SMID Caps suisses et européennes

Les sociétés de petite et moyenne capitalisation («SMID Caps») affichent traditionnellement des taux de croissance et des rendements supérieurs sur le long terme en comparaison des grandes capitalisations. Il est en effet plus facile de générer une croissance dynamique à partir d’une plus petite structure. Par ailleurs, les SMID Caps suisses et européennes offrent généralement aux investisseurs une exposition idéale aux grandes tendances de croissance séculaires.

Expertise 17.12.2020

UBP Investment Outlook 2021

Le Meilleur des Mondes


A lire également

Expertise 21.01.2021

Vaccines: Israel and the UAE show the way forward

With vaccines to combat the global pandemic being rolled out beginning in late-December, Israel and the United Arab Emirates (UAE) have led the world in vaccinating their populations, having reached > 20% coverage by mid-January.

Expertise 11.01.2021

The distinguishing features of impact investing

Impact investing is clearly differentiated from other sustainable investment solutions, but still takes ESG criteria into account.

Expertise 05.01.2021

Social & Affordable Housing

Over 1.1 million households in England are on local authority waiting lists for affordable housing. Furthermore, it is widely expected that waiting lists will lengthen as more households will be forced to seek cheaper accommodation due to the impact of COVID-19.