1. Expertises d'investissement
  2. Impact investing
Menu

Le Global Impact Investing Network (GIIN) définit l’«impact investing» comme «… des investissements réalisés dans le but de générer, en plus de la performance financière, un impact social et environnemental positif et mesurable».


Jusqu’à récemment, cette approche d’investissement se limitait essentiellement au secteur du private equity (capital-investissement). Cependant, ces dernières années, l’«impact investing» s’est nettement développé et englobe désormais les titres cotés. Cette classe d’actifs offre ainsi aux investisseurs l’opportunité d’avoir un impact social et/ou environnemental positif, tout en générant une performance financière attrayante et régulière sur le long terme. Les actions cotées représentent en effet un vaste univers, et une approche centrée sur l’investissement d’impact a un rôle clé à jouer pour créer un changement positif, grâce notamment à sa gestion active et engagée.


Qu’est-ce que l’«impact investing» ?

Une structure de gouvernance dédiée

Afin de garantir que son approche réponde aux critères les plus exigeants en matière d’impact investing, l’UBP a formalisé sa gouvernance autour de cette activité en créant deux entités dédiées, l’Impact Advisory Board et l’Impact Investment Committee.

L’Impact Advisory Board

L’Impact Advisory Board est présidé par Anne Rotman de Picciotto, membre du Conseil d’administration de l’UBP. Son rôle est de faire bénéficier la franchise Impact de l’expertise de conseillers externes reconnus dans des domaines autres que la gestion d’actifs. Il se réunit tous les six mois pour analyser les argumentaires d’investissement dans les sociétés détenues au sein des solutions d’investissement Impact de l’UBP. L’Impact Advisory Board se compose des experts externes suivants, tous spécialisés dans les questions de durabilité:

  • Jake Reynolds, Directeur exécutif, CISL (Cambridge Institute for Sustainability Leadership);
  • Kanini Mutooni, Directeur général - Europe, Moyen-Orient et Afrique pour Toniic, un réseau international d’investisseurs visant à promouvoir l’impact investing;
  • Tony Juniper, Président de Natural England (agence gouvernementale britannique en charge de la préservation de la nature), militant, écrivain et conseiller en durabilité; Directeur exécutif des campagnes d’information et de sensibilisation pour WWF Royaume-Uni.

L’Impact Investment Committee 

L’Impact Investment Committee est, quant à lui, chargé d’implémenter l’approche d’impact investing de l’UBP et de garantir le respect des meilleures pratiques dans le cadre de sa mise en œuvre. Présidé par Simon Pickard, il se compose notamment de Victoria Leggett, Responsable ‘Impact investing’, Rupert Welchman, Gérant de portefeuille ‘Impact’, Karine Jesiolowski, Responsable ‘Responsible Investment’ - Asset Management, et Didier Chan-Voc-Chun, Responsable ‘Multi-Management & Fund Research’.

Kamini.jpg

«Face à l’urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés, nous nous devons d’explorer toutes les alternatives possibles pour réduire l’impact négatif de nos investissements et, plus important encore, nous assurer que nous agissons de manière responsable et dans une perspective durable.»

Kanini Mutooni
Managing Director of Europe, Middle East and Africa for Toniic


Générer un impact positif au travers des actions cotées

Dans le cadre de son engagement constant envers une gestion d’actifs durable pour sa clientèle, l’UBP a étendu son expertise d’investissement responsable au segment de l’«impact investing». Nous sommes en effet convaincus que la finance a un rôle majeur à jouer dans la création d’une économie durable.

Quels sont les avantages de l’«impact investing» ?

1. Offrir aux investisseurs l’opportunité de générer de la performance financière au travers de solutions tenant compte de leurs valeurs

L’accessibilité à l’«impact investing» est primordiale pour faire véritablement la différence, et il est essentiel que chaque investisseur puisse bénéficier de solutions générant de la performance financière tout en tenant compte de ses valeurs. Les marchés de capitaux et les actions cotées peuvent ainsi constituer un puissant moteur de changement positif dans la mesure où ils permettent à un large public d’investisseurs d’accéder à l’«impact investing».

2. Soutenir les sociétés ‘à impact’, idéalement positionnées pour afficher des niveaux élevés de croissance et de profitabilité

Etant donné la pression sans cesse croissante pour trouver des solutions et des technologies innovantes qui nous permettent de vivre en harmonie avec la planète, les sociétés engagées en ce sens bénéficient aujourd’hui d’afflux d’investissements importants. L’identification et l’accompagnement de telles entreprises constituent l’un des principes clés de l’«impact investing» car ces sociétés paraissent idéalement positionnées pour afficher une croissance plus rapide et une profitabilité supérieure sur le long terme par rapport à l’univers d’investissement au sens large.

Les 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies sont de plus en plus utilisés comme feuille de route pour l’«impact investing».

La mesure de l’impact est essentielle

L’un des principes clés de l’«impact investing» est de mesurer la performance non financière en plus du rendement financier. Cette approche permet à l’investisseur final d’avoir une image nettement plus complète de la performance de ses positions. 

Quelles sont les principales caractéristiques de l’«impact investing»?

  • Générer de la performance financière – l’«impact investing» ne relève pas de la philanthropie
  • Avoir un impact social et environnemental
  • Les 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies sont utilisés comme feuille de route
  • Se focaliser principalement sur les produits et services proposés par une société, plutôt que sur les aspects opérationnels
  • Mesurer l’impact social et environnemental en plus de la performance financière
  • L’innovation occupe une place centrale dans les investissements sous-jacents
  • Un horizon à long terme
  •  Une gestion active et engagée

Affiche présentant les 17 Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU utilisés comme feuille de route pour l’impact investing à l’UBP


L’«impact investing» implique-t-il de faire des compromis sur la performance financière ?

Philosophie et processus d’investissement

Dans l’univers des titres cotés, les sociétés les plus performantes en termes d’impact sont innovantes et ont souvent des secteurs d’activité disruptifs. Pour sélectionner les meilleures candidates dans ce domaine, l’UBP a développé sa propre méthodologie. Ce système de notation («scoring») propriétaire est au cœur du processus d’investissement, ce qui permet à nos experts d’évaluer l’«intensité de l’impact» des entreprises sous revue. Chaque segment de l’IMAP – Intentionnalité, Matérialité, Additionnalité et Potentialité – est noté sur 5, ce qui aboutit à un score total sur 20:

Image de la méthodologie IMAP de l’UBP utilisée par nos experts en impact investing pour mesurer l’impact des entreprises

Le rôle de l’engagement

L’«impact investing» est un segment relativement nouveau dans l’univers des entreprises cotées. L’engagement auprès des sociétés (engagement actionnarial) est le moyen le plus efficace de connaître leur vraie «intentionnalité». Une relation constructive et honnête avec l’équipe dirigeante d’une entreprise permet également de l’encourager et de la soutenir dans sa volonté d’approfondir et de renforcer son système de mesure et de communication des indicateurs clés de performance (KPI) non financiers, particulièrement pertinents pour les investisseurs. L’engagement est intégré à chaque étape du processus d’investissement – de la recherche initiale des sociétés à l’évaluation de leur impact.

Les réalisations majeures de l’UBP en matière d’impact investing

Etapes clés de l’UBP en matière d’impact investing de 2012 à fin 2019


Ai-je la possibilité de mesurer l’impact de mes investissements, en plus de leur performance financière ?


Fonds

Positive Impact Equity

Découvrez la stratégie et le dernier Rapport dédié

Notre strategy
Head of Impact Investing

Victoria Leggett

Victoria Leggett est en charge de l’Investissement Responsable et a 15 ans d’expérience dans le domaine financier. Elle a rejoint l’UBP en 2010 en tant que Gérant de portefeuille, après avoir été Analyste Actions européennes chez Threadneedle, ayant commencé sa carrière auprès de Corporate Finance.

UBP in the Press

Ending the "take, make, waste" culture

Both governments and consumers have become aware of the need to decarbonise the economy.

Read more
UBP in the Press

Are all batteries created equal?

Electric vehicles (EVs) have an important contribution to make towards a zero-carbon future.

Read more
Expertise

Impact investing - Creating the future now

The role of impact investing is to strive to solve the world’s most pressing problems by identifying compelling long-term investments.

Read more
Co-Head of European Equity - Impact investing

Rupert Welchman

Rupert est coresponsable de l’équipe Actions européennes et cogérant de la stratégie d’impact investing de l’UBP. Il a précédemment travaillé auprès de Threadneedle, K.I. AM, et First State AM, et possède près de vingt d’expérience de l’investissement en tant que gérant de fonds en actions européennes.

Expertise

Impact investing - Shaping tomorrow

Impact investing can help shape a healthier and brighter future.

Read more

Lire la suite

Clients institutionnels

Avec plus de 200 professionnels de l’investissement, UBP Asset Management a réussi à se doter d’une présence locale sur les principaux marchés mondiaux, grâce à une croissance organique et à des partenariats ciblés.

Notre gamme de fonds

Fonds

Consultez l'intégralité de nos fonds.

Expertise 30.06.2020

Nouvelles perspectives d’investissement 2020 de l’UBP

L’économie globale à la croisée des chemins