1. Expertises d'investissement
  2. Actions japonaises
Menu
Expertises d'investissement

Actions japonaises

Actions japonaises

Le Japon est la troisième puissance économique mondiale et représente 10% de la capitalisation boursière globale. Le Premier ministre, Shinzo Abe, a commencé à mettre en œuvre de nouvelles politiques, connues désormais sous le nom d’«Abenomics».


Ce vaste champ de réformes a contribué à améliorer significativement la situation économique du pays, en particulier au niveau du sentiment général, de la demande domestique, de l’emploi et de l’inflation. Le marché des actions japonaises reste inefficient, et les gérants de style «value» cherchent à profiter de ces disparités au travers d’investissements qui privilégient une orientation de long terme sur les titres sous-évalués. Les actions japonaises présentent des perspectives très favorables dans la mesure où elles affichent actuellement des valorisations attractives, en termes relatifs et absolus.

Opportunités

  • Le yen s’est déprécié, et la Banque centrale du Japon s’est fermement engagée en faveur d’une politique monétaire accommodante.
  • Les valorisations ne sont plus bon marché, mais elles ne sont pas pour autant excessives.
  • Les indicateurs économiques s’améliorent, surtout dans le contexte d’un retour de l’inflation.
  • Le soutien du gouvernement reste très important.
  • Les «Abenomics» représentent un vaste chantier de réformes contribuant à améliorer l’économie du pays.
  • Le Japon se situe au cœur d’une Asie en forte croissance.

Philosophie et processus d’investissement

Cette stratégie consiste en un portefeuille concentré, composé d’actions japonaises sous-valorisées, qui sont évaluées sur la base d’une profitabilité ajustée à moyen et long terme. Le gérant de portefeuille n’est soumis à aucune contrainte de secteur ni de taille, et se focalise sur les meilleures idées d’investissement «value», soigneusement identifiées par l’équipe de recherche. Il peut être positionné aussi bien de manière cyclique – et bénéficier ainsi de catalyseurs comme les cycles de production et de stocks – que sur des catalyseurs isolés tels que les opérations de restructuration, de fusion-acquisition et de rachat d’actions. Grâce à son processus de sélection «bottom-up», le portefeuille peut varier selon les périodes, et donc afficher des orientations sectorielles et de capitalisation boursière plus ou moins importantes.

Fonds

Actions japonnaises

Découvrir notre gamme de produits

Notre gamme de produits
Gérant

Kenji Ueno

Kenji Ueno, le gérant responsable, a plus de vingt-cinq ans d’expérience, notamment dans l’analyse et la gestion de portefeuilles en actions japonaises. Ayant rejoint la société SNAM en 1997, il est le plus ancien membre de l’équipe et possède une solide expertise sur les divers secteurs du marché japonais.

Lire la suite

Clients institutionnels

Avec plus de 200 professionnels de l’investissement, UBP Asset Management a réussi à se doter d’une présence locale sur les principaux marchés mondiaux, grâce à une croissance organique et à des partenariats ciblés.

Notre gamme de fonds

Fonds

Consultez l'intégralité de nos fonds.

Market insight 15.02.2019

US: weak industrial production and mixed empire manufacturing

US: Industrial production (Jan): -0.6% m/m vs 0.1% expected (prior: 0.1% revised from 0.3%)

  • The decline in IP was driven by a 0.9% drop in manufacturing output, which was largely driven by an 8.8% m/m plunge in motor vehicle output, which reversed a 4.3% surge in December. But there were also signs of weakness in other sectors, which machinery and electronics production both declining.
  • With the latest retail sales data, this provides further reason to think that the Fed won't be raising rates any time soon.

 

US: Empire manufacturing (Feb): 8.8 vs 7 expected (prior: 3.9)

  • While the index rose in Feb, the composition was mixed as the new orders index increased, but the shipments and employment components both declined. The prices paid measure decreased and the 6 months-ahead business conditions index rebounded sharply by 14.5pt to +32.3.

 

US: Consumer confidence (Michigan) (Feb P): 95.5 vs 93.7 expected (prior: 91.2)

  • Sentiment has rebounded more than expected; sentiment on current situation has increased lower than expected, while expectations rose higher than expected.

 

US: Import price index (Jan): -0.5% m/m vs -0.2% expected (prior: -1%)

  • The decline reflected a drop in the fuel category (-3.2% m/m).
  • Overall, the report was soft as consumer goods import prices fell at their fastest pace in 7 months and auto prices fell by 0.2% m/m.

 

UK: Retail sales (Jan): 1.2% m/m vs 0.2% expected (prior: -1% revised from -1.3%)

  • Sales ex fuel were up by 1.2% m/m vs 0.2% m/m expected (-1% the prior month); Internet sales have rebounded by 3.7% m/m and represent 18.8% of total sales (prior: 19.8%).
  • Overall, retail sales rebounded as clothing discounts attracted shoppers but downside risks could continue to weigh on consumption as political scenario remains unclear.

 

Spain: CPI (Jan F): -1.7% m/m as expected (prior: -0.5%)

  • On a y/y basis: 1% as expected (prior: 1.2%).
  • Clothing and footwear have driven trend in headline prices lower (-15.4% m/m), while transportation rose by 0.3% m/m.