1. Newsroom
  2. Investir dans l’innovation disruptive
Menu
UBP dans la presse 17.06.2019

Investir dans l’innovation disruptive

Investir dans l’innovation disruptive

Bilan (09.06.2019) - Si les marchés financiers ont toujours eu tendance à se focaliser sur le court terme, les investisseurs, eux, ont besoin de se projeter dans l’avenir.


Les notions de responsabilité et de durabilité ont pris une importance considérable à leurs yeux, et il est désormais essentiel de placer les générations futures au cœur des décisions et des processus d’investissement. C’est en identifiant les grandes tendances de long terme que les investisseurs peuvent profiter d’opportunités originales et innovantes.

Parmi les quatre tendances séculaires qui auront un impact déterminant sur l’économie mondiale – changement climatique, démographie, modes de consommation et innovation disruptive –, la dernière mérite un éclairage particulier. Il s’agit non seulement des nouvelles technologies disruptives, mais également des modèles d’affaires disruptifs facilités par l’innovation, qu’elle soit d’ordre technologique ou stratégique. Illustration parfaite de l’innovation stratégique et de ses implications disruptives sur l’industrie – la compagnie aérienne européenne Easyjet, avec son modèle à bas coûts, ses liaisons régulières «point-to-point» et ses prestations minimales. A l’heure actuelle, les technologies comme l’intelligence artificielle (IA) permettent aux entreprises de transformer radicalement des secteurs entiers. Les sociétés impactées par la thématique de l’IA sont non seulement celles qui développent ces systèmes, mais aussi les utilisateurs, et ce dans tous les domaines.

Le large spectre des secteurs concernés par l’innovation disruptive peut se scinder en plusieurs groupes. Les plus importants sont notamment l’industrie 4.0 (souvent liée à la robotique et à l’IA), la digitalisation, la cybersécurité et l’innovation dans la santé. Si l’innovation disruptive se distingue véritablement des trois autres grandes tendances séculaires, c’est qu’elle a un réel impact sur ces dernières.

Elle peut en effet aider à lutter contre le changement climatique en facilitant les développements en matière d’énergies propres, mais aussi avoir une incidence sur l’évolution démographique en améliorant la santé des personnes âgées, ou encore favoriser la modification des habitudes de consommation via la transformation digitale dans le commerce de détail.

En 2019, plus de la moitié de la population mondiale a accès à l’internet. De plus en plus de services sont proposés en ligne, ce qui crée des opportunités pour de nouvelles activités disruptives. Le thème de la digitalisation couvre notamment la fintech, l’e-commerce, le cloud computing et le big data, lesquels ont déjà affiché une très forte croissance et continueront à prendre le pas sur les secteurs traditionnels. Les sociétés centrées sur le paiement digital ont déjà enregistré une croissance plus rapide que le marché dans son ensemble sur les deux dernières années, et elles se traitent toujours à des valorisations raisonnables. Or, leur croissance est appelée à s’accélérer encore, dans la mesure où les catalyseurs tels que les paiements «peer-to-peer» mobiles continuent à gagner du terrain, tandis que les paiements «business-to-business» sont désormais prêts pour la disruption digitale.

L’innovation a poussé les gestionnaires d’actifs à réajuster leur offre. D’où le développement de nouvelles solutions thématiques qui répondent à une demande accrue pour des approches couvrant de multiples thèmes et une gamme diversifiée d’investissements, avec l’objectif de bénéficier pleinement des grandes tendances séculaires. Ces approches sont d’autant plus attrayantes à l’heure où la classification traditionnelle des secteurs s’avère de moins en moins pertinente et où l’innovation disruptive tend à gommer les différences entre les pays, les industries et les secteurs.

Our expertise

LE BERRE Cedric 150x150.jpg
Cédric Le Berre
Senior Analyst


Multifunds Secular Trends strategy

Responsibility, sustainability and long-term investing are values that are built into UBP's DNA. Looking at the future of growth in the world, we have to put the next generations at the heart of our development and we see investing in secular trends as a great opportunity.

As a pioneer in multi-management we want to echo our clients' demand for an innovative multi-thematic solution.

Discover more about Multifunds Secular Trends by watching the videos:

Multifunds Secular Trends strategy

Watch the videos

Dr. Estefania Tapias | Co-founder & CEO WeSpace

Watch the videos

Insight

Navigating wealth succession in Asian families

Wealth succession is complex, emotional and can be costly if not managed properly

Read more

Actualités les plus lues

UBP dans la presse 02.04.2019

Zurich, un centre névralgique pour UBP

Le Temps (29.03.2019) - UBP, qui a repris Coutts il y a exactement quatre ans, gère 25 milliards de francs dans la capitale économique, après avoir doublé ses avoirs en cinq ans. Rencontre avec Adrian Künzi, responsable de la filiale locale depuis un an.

UBP dans la presse 26.03.2019

UBP envisage tous les scénarios de Brexit avec sérénité

AWP (25.03.2019) - Union Bancaire Privée (UBP) a anticipé les incertitudes pesant sur l'avenir de la Grande-Bretagne face à l'Union européenne. Le renforcement à Londres, avec l'acquisition récente d'ACPI, et la présence à Luxembourg permettent à l'établissement genevois de parer à toute éventualité, a expliqué à AWP le directeur général Guy de Picciotto.

UBP dans la presse 03.04.2019

Réexposition progressive au risque crédit

Option Finance (21.03.2019) - Au regard de la « normalisation » de la croissance économique, de la fin du resserrement monétaire des banques centrales et de la recrudescence de la volatilité, il est utile pour les gestions obligataires d’aborder la classe d’actifs selon trois axes majeurs : une réexposition progressive au risque crédit, l’augmentation de la duration et la recherche de liquidité.

A lire également

UBP dans la presse 19.09.2019

“Extremely low interest rates set to persist”

Frankfurter Allgemeine Zeitung (13.09.2019) - Swiss asset manager Nicolas Faller expects high stock market volatility

UBP dans la presse 18.09.2019

Challenges & Opportunities in Impact Investing

Financial Times (12.09.2019) - It is difficult to regard the 2008 financial crisis in anything other than a negative light. However, for one area of investment, it marked a significant acceleration in prospects.

UBP dans la presse 13.09.2019

Asset TV Masterclass : Fixed Income

With interest rates at rock bottom, bond markets have become very expensive. So why would anybody want to invest in fixed income? Where does the balance between risk and reward lie in these markets and how are central banks responding to slower growth?