1. Newsroom
  2. Élections italiennes: un tournant pour la croissance du pays
Menu
UBP dans la presse 26.02.2018

Élections italiennes: un tournant pour la croissance du pays

Élections italiennes: un tournant pour la croissance du pays

Fondi e Sicav (26.02.2018) - Une coalition fragile pourrait constituer un réel frein aux performances économiques futures.


Une confiance essentielle pour la croissance

La confiance est primordiale pour la poursuite d’une croissance soutenue. Les principaux moteurs de la reprise économique sont les secteurs domestiques, mais la récente performance du PIB italien (1,5% en 2017) reste au-dessous de la moyenne de l’Union européenne (UE) (2,5%). Un parlement sans majorité ou une coalition fragile pourrait ainsi constituer un réel frein aux performances économiques futures: si le prochain gouvernement décide de stopper les réformes ou d’opérer un véritable retour en arrière, l’Italie aura du mal à se remettre sur les rails d’une croissance plus ferme à moyen terme, mais aussi à participer activement au renouvellement du projet européen, cher à Emmanuel Macron et Angela Merkel.

La croissance conjoncturelle s’est renforcée mais la croissance structurelle demeure faible: l’Italie affiche actuellement un excédent de sa balance courante (2,7% en 2017), et son déficit budgétaire est inférieur à 2%. Ces résultats positifs doivent encore être consolidés par une politique économique claire qui favorise les réformes (emploi, secteur public, nouvelles technologies et services) et maintienne l’objectif de long terme d’un meilleur équilibre des finances publiques. La participation à l’UE est également au cœur du débat politique en Italie, mais les problèmes attachés au processus du Brexit devraient limiter le risque d’une sortie du pays de l’Union.

De bonnes perspectives sur les bénéfices soutiennent les actions

Les vues de marché sur l’Italie demeurent optimistes, et cela devrait durer tant que la reprise se maintiendra et que le secteur bancaire poursuivra sur la voie des réformes. Ce dernier a fait l’objet de certaines craintes par le passé et cela a pénalisé le marché, mais les perspectives se sont améliorées, et le secteur a généré une solide performance depuis le début de l’année.

En outre, la croissance des bénéfices des sociétés en Italie apparaît soutenue (16,8% pour 2018 selon le consensus IBES), tandis que les valorisations restent relativement modérées en comparaison des autres marchés développés, et notamment à l’Europe. La tendance de croissance devrait continuer à alimenter les performances du marché, sauf surprise fâcheuse à l’issue des élections.

Le marché obligataire apparaît serein à la veille des élections

Aucun risque systémique majeur n’a été valorisé par les marchés obligataires dans la perspective de ces élections. Le spread des obligations italiennes à 10 ans avec le Bund allemand s’est rétréci ces derniers mois, alors que la volatilité a crû sur l’ensemble des classes d’actifs. En janvier, la BCE a diminué le montant de ses rachats d’obligations italiennes parallèlement à la réduction globale de son programme d’assouplissement quantitatif (QE) (avec des rachats mensuels ainsi abaissés à EUR 30 milliards), mais elle a relevé la duration des obligations italiennes rachetées. La BCE a contribué, par ces rachats, à réduire le coût du capital dans les pays périphériques européens depuis 2012. Ainsi, lorsque ce processus parviendra à son terme (probablement à la fin 2018), les fondamentaux italiens auront une influence essentielle sur l’évolution des spreads et des rendements obligataires.

UBP Market Insight

GAUTRY_Patrice_UBP_72dpi-9511.jpg

Patrice Gautry
Chief Economist

Convertible Bonds

Convertible bonds add convexity to your portfolio

Find out why convexity works in the short-to-long term

Watch the video

Actualités les plus lues

UBP dans la presse 17.04.2020

Smug Money podcast: Is impact investing the answer?

Good With Money (25.03.2020) – Our Co-Manager of the Positive Impact Equity strategy Rupert Welchman discusses the importance of impact investing in the current environment.

UBP dans la presse 23.01.2020

UBP, la remontada

Sphere (01.2020) - L’an passé, à la fin du premier semestre, l’UBP avait quasiment retrouvé les encours qui étaient les siens en 2007, avant que la crise ne la fasse chuter à 65 milliards fin 2010. Depuis, elle a réussi l’exploit de doubler de taille et de se structurer pour être capable d’aller encore chercher de la croissance.

UBP dans la presse 03.03.2020

Quand la gestion discrétionnaire associe la technicité à l’agilité

Le Temps (02.03.2020) - La convergence entre gestion institutionnelle et gestion discrétionnaire en termes d’outils d’aide à la décision et de techniques de gestion est désormais une évidence.

A lire également

UBP dans la presse 19.05.2020

Le secteur bancaire à l’épreuve de la crise

Le Temps (18.05.2020) - La crise du Covid-19 a mis à mal de nombreux pans de l’économie, et s’impose à tous comme une véritable leçon d’humilité, tant par les incertitudes qu’elle recèle encore que par la mise en lumière de nos fragilités.

UBP dans la presse 12.05.2020

«L’UBP croit dans les actifs non cotés, moins corrélés aux marchés de capitaux traditionnels»

Monaco For Finance (23.04.2020) - Sérène El Masri a été nommée il y a un an Site Manager de la succursale monégasque de l’Union Bancaire Privée. Monaco For Finance recueille ses impressions sur la Place et le marché monégasque.

UBP dans la presse 06.05.2020

Markets may underestimate second wave of infection

Finanz und Wirtschaft (06.05.2020) - Eleanor Taylor Jolidon, Co-Head of Swiss and Global Equity at Union Bancaire Privée, endorses companies that can withstand crises and warns about too much optimism