1. Lexique > Classe d'actifs
  2. Hedge funds
Menu

Dans le vocabulaire financier, le terme anglais «hedge» signifie «neutraliser les risques», «se couvrir». Ainsi, un hedge fund est un fonds de couverture. Par extension, on inclut parfois sous l'appellation de hedge fund tout fonds alternatif, c'est-à-dire un fonds qui n'est pas dédié à l'investissement en actions ou en obligations cotées, et qui est ouvert au public.

Destinés aux investisseurs qualifiés tels que les institutionnels ou les particuliers disposant d’actifs importants, les hedge funds sont des fonds d’investissement moins réglementés que les fonds de placement classiques. Il faut toutefois noter que la réglementation des hedge funds a beaucoup évolué et s'est renforcée ces dernières années, tant aux Etats-Unis (loi Dodd-Frank de 2010) qu'en Europe (directive AIFM de 2011).

Le modèle d’opération des hedge funds se distingue de celui des fonds traditionnels par la relative flexibilité des stratégies d'investissement, l'accent étant porté sur la gestion des risques et sur la performance absolue, c'est-à-dire décorrélée des mouvements des principales classes d'actifs.

Pour atteindre cet objectif de décorrélation, les hedge funds déploient une grande variété de stratégies. Citons parmi les plus connues la sélection de titres individuels («Stock Picking») à l'achat et à la vente («Long/Short Equity»), les situations spéciales («Event-Driven»), dont l'arbitrage de fusions-acquisitions («Merger Arbitrage»), ainsi que l'arbitrage de produits de taux («Fixed Income Arbitrage») ou l'arbitrage d'obligations convertibles, mais également l'anticipation des grandes tendances macroéconomiques («Global Macro») et le suivi des tendances boursières, dont les prix des matières premières (une stratégie souvent appelée CTA pour «Commodity Trading Advisor»).

Ces différentes stratégies peuvent être combinées dans des fonds de hedge funds ou dans des fonds multi-stratégies afin d'augmenter la diversification. Les techniques financières utilisées par les hedge funds pour atteindre la décorrélation et la gestion des risques sont multiples. Les principales sont la vente à découvert («Short Selling»), qui consiste à vendre au comptant des titres que l'on ne détient pas, en espérant les racheter moins cher ultérieurement; le recours aux produits dérivés tels que les options, les «futures» ou les contrats de gré à gré (OTC); et l'effet de levier («Leverage»), qui consiste à emprunter pour augmenter la taille effective du portefeuille. Le premier hedge fund a été conçu dans les années 1950 par Alfred Winslow Jones, un journaliste du magazine américain Fortune. Les grands principes qu’il a définis sont toujours en place aujourd'hui: structure juridique sous forme de société en commandite, frais de gestion proportionnels à l'encours et à la performance réalisée, sélection de titres à l'achat et à la vente afin de neutraliser l'influence des mouvements du marché. C’est dans les années 1970 que la gestion alternative a pris son essor avec l’émergence de figures tutélaires telles que George Soros.

Nos expertises

Expertise d'investissement

Découvrez l’ensemble de nos expertises en matière de services d’investissement.

Expertise

Impact investing, créer le monde de demain

L’«impact investing» vise à résoudre les problématiques majeures de la planète en identifiant des investissements attrayants à long terme.
Lire plus
Expertise

Impact investing, préparer notre avenir

L’«impact investing» - une solution concrète pour un avenir meilleur
Lire plus