1. Newsroom
  2. L’UBP renforce son offre sur les marchés émergents
Menu
Communiqués de presse 26.10.2017

L’UBP renforce son offre sur les marchés émergents

L’UBP renforce son offre sur les marchés émergents

L'UBP renforce son offre obligataire sur les marchés émergents avec le lancement d'une stratégie centrée sur les obligations souveraines émergentes (Emerging Market Sovereign Bond).


Gérée par Thomas Christiansen, cette nouvelle stratégie repose sur une approche innovante qui permet de combiner recherche interne et analyse thématique. L’objectif est d’évaluer les interactions entre les facteurs macroéconomiques mondiaux et les fondamentaux des pays, en vue d’identifier et de capter des sources d’alpha additionnelles.

Cette stratégie a recours à une sélection de titres à la fois «top-down» et «bottom-up», visant à offrir une exposition à des émissions souveraines ou quasi souveraines en devises fortes. L’univers d’investissement se compose principalement d’émetteurs basés dans les pays émergents.

Ce lancement permet ainsi à l’UBP de compléter son offre de fonds obligataires sur les marchés émergents, qui comprend déjà trois stratégies en obligations d’entreprises émergentes (EM Investment Grade Corporate Bond, Emerging Market Corporate Bond, et EM High Yield Short Duration Corporate Bond), ainsi qu’une stratégie de type «unconstrained», c’est-à-dire sans contrainte d’indice de référence et très flexible en termes de gestion des expositions (Emerging Market Debt Opportunities).

 

Denis Girault, responsable de l’équipe Obligations Marchés Emergents à l’UBP, déclare à cette occasion: «Le lancement de cette nouvelle stratégie répond à une demande continue de la clientèle en faveur d’une exposition aux pays émergents. Notre approche, fondée sur une combinaison d’analyses thématiques «top-down» et «bottom-up», est selon nous idéale pour bénéficier d’une classe d’actifs parmi les plus attractives du marché.»

La stratégie est proposée aux investisseurs basés dans les pays suivants: Allemagne, Autriche, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

Télécharger le .pdf

Download the Press Release in the following languages:

Espanol
Français
English
Deutsch
Italiano
 

 

Newsletter

Sign up to receive UBP’s latest news & investment insights directly in your inbox

Click and enter your email address to subscribe

Actualités les plus lues

Communiqués de presse 17.10.2018

L’UBP lance la stratégie Positive Impact Equity

L’Union Bancaire Privée enrichit sa gamme de solutions d’investissement avec le lancement de la stratégie Positive Impact Equity, centrée sur des sociétés ayant un impact social et environnemental positif. La Banque réaffirme ainsi son engagement en faveur de l’investissement responsable et sa volonté de répondre à une demande croissante de la clientèle pour des solutions alliant la performance à l’éthique.

Communiqués de presse 17.01.2019

Résultats annuels 2018

L’Union Bancaire Privée annonce un bénéfice net de CHF 202,4 millions et des apports nets d’actifs supérieurs à 5%


A lire également

Communiqués de presse 17.01.2019

Résultats annuels 2018

L’Union Bancaire Privée annonce un bénéfice net de CHF 202,4 millions et des apports nets d’actifs supérieurs à 5%

Communiqués de presse 17.10.2018

L’UBP lance la stratégie Positive Impact Equity

L’Union Bancaire Privée enrichit sa gamme de solutions d’investissement avec le lancement de la stratégie Positive Impact Equity, centrée sur des sociétés ayant un impact social et environnemental positif. La Banque réaffirme ainsi son engagement en faveur de l’investissement responsable et sa volonté de répondre à une demande croissante de la clientèle pour des solutions alliant la performance à l’éthique.

Communiqués de presse 19.07.2018

L’UBP annonce un bénéfice net de CHF 115 millions

Le bénéfice net augmente de 5,3% par rapport à fin juin 2017, et s’établit ainsi à CHF 115,3 millions à fin juin 2018, contre CHF 109,5 millions un an plus tôt. Le résultat opérationnel s’élève à CHF 147,4 millions, contre CHF 133,9 millions un an plus tôt, soit une progression de 10,1% (+CHF 13,5 millions). Les avoirs sous gestion s’inscrivent à CHF 128,4 milliards, sous l’effet d’un afflux net de capitaux de CHF 2,7 milliards.