1. Newsroom
  2. L'UBP renforce son équipe de gestion en obligations convertibles
Menu
Communiqués de presse 28.06.2016

L'UBP renforce son équipe de gestion en obligations convertibles

L'UBP renforce son équipe de gestion en obligations convertibles

L’Union Bancaire Privée (UBP) annonce avoir engagé Cristina Jarrin en qualité de Gérant de portefeuille senior au sein de l’équipe Obligations convertibles, dirigée par Jean-Edouard Reymond depuis Paris, siège du pôle de compétence de l’UBP dédié à cette classe d’actifs.

Diplômée d’un MBA d’HEC Paris, Cristina Jarrin a commencé sa carrière en 1998 chez Citigroup en tant qu’Analyste risque, puis en qualité d’Analyste financier senior. En 2005, elle rejoint BNP Paribas Investment Partners (Fortis Investments) en tant que Spécialiste produits Obligations convertibles, avant d’opérer en qualité de Gérant du fonds en obligations convertibles mondiales. Elle intègre en 2010 Edmond de Rothschild Asset Management (EDRAM), pour devenir Responsable des portefeuilles convertibles globaux.

Dans le cadre de ses fonctions, Cristina Jarrin se concentrera plus spécifiquement sur les portefeuilles en obligations convertibles globales.

Sa nomination intervient après le recrutement, au sein de l’équipe Obligations convertibles, de Benjamin-François Barretaud, Gérant junior, et Rui Lopes, Développeur.

Jean-Edouard Reymond, Responsable de la gestion en obligations convertibles à l'UBP, déclare à cette occasion: «Historiquement, les obligations convertibles ont démontré leur capacité à améliorer significativement le profil de rendement ajusté au risque des classes d'actifs traditionnelles. Dans un environnement de marché empreint d'incertitudes et marqué par une forte volatilité, la convexité des convertibles constitue selon nous un atout considérable. L’engagement de Cristina Jarrin traduit la volonté de l’UBP de continuer à investir sur cette classe d’actifs afin de maintenir sa position de leader à l’échelle européenne.»

Small and mid caps

A fertile hunting ground for active managers

Learn more about our expertise on small and mid caps

Watch the video

Actualités les plus lues

Communiqués de presse 15.02.2018

Nouveau CEO à la tête d'UBP Zurich

L’Union Bancaire Privée (UBP) annonce la nomination d’Adrian Künzi en qualité de CEO de sa succursale de Zurich et Responsable de la Région Europe du Nord au sein de la division Private Banking à compter du 1er mars 2018.

Communiqués de presse 07.02.2018

Nouveau Responsable d'UBP Monaco

L’Union Bancaire Privée (UBP) annonce avoir engagé Thierry Garde en qualité de Responsable de sa succursale de Monaco à compter du 1er février 2018.

Communiqués de presse 18.01.2018

L’UBP enregistre un bénéfice net de CHF 220,4 millions, en progression de 25%

Le bénéfice net est en progression de 25%, atteignant CHF 220,4 millions à fin 2017, contre CHF 176,4 millions un an plus tôt, soit une hausse de CHF 44 millions. Le cost/income ratio s’améliore, pour s’établir à 64,1% (contre 67,9% à fin 2016) – reflet du renforcement de la rentabilité du Groupe. Les avoirs sous gestion s’élèvent à CHF 125,3 milliards, en progression de 5,9% par rapport à fin 2016 (CHF 118,3 milliards).

 

A lire également

Communiqués de presse 15.02.2018

Nouveau CEO à la tête d'UBP Zurich

L’Union Bancaire Privée (UBP) annonce la nomination d’Adrian Künzi en qualité de CEO de sa succursale de Zurich et Responsable de la Région Europe du Nord au sein de la division Private Banking à compter du 1er mars 2018.

Communiqués de presse 07.02.2018

Nouveau Responsable d'UBP Monaco

L’Union Bancaire Privée (UBP) annonce avoir engagé Thierry Garde en qualité de Responsable de sa succursale de Monaco à compter du 1er février 2018.

Communiqués de presse 18.01.2018

L’UBP enregistre un bénéfice net de CHF 220,4 millions, en progression de 25%

Le bénéfice net est en progression de 25%, atteignant CHF 220,4 millions à fin 2017, contre CHF 176,4 millions un an plus tôt, soit une hausse de CHF 44 millions. Le cost/income ratio s’améliore, pour s’établir à 64,1% (contre 67,9% à fin 2016) – reflet du renforcement de la rentabilité du Groupe. Les avoirs sous gestion s’élèvent à CHF 125,3 milliards, en progression de 5,9% par rapport à fin 2016 (CHF 118,3 milliards).