1. Newsroom
  2. L’UBP lance une stratégie «high yield» centrée sur le marché américain
Menu
Communiqués de presse 24.11.2016

L’UBP lance une stratégie «high yield» centrée sur le marché américain

L’UBP lance une stratégie «high yield» centrée sur le marché américain

L’Union Bancaire Privée (UBP) annonce avoir renforcé son offre Global & Absolute Return Fixed Income avec le lancement d’une stratégie «high yield» centrée sur le marché américain.


La nouvelle stratégie de l’UBP suit la même approche de gestion que celle de ses stratégies «high yield» globales et européennes, fréquemment mises à l’honneur par les professionnels de l’industrie. Elle a notamment l’avantage de combiner une allocation macro «top-down» et une analyse fondamentale «bottom-up», avec en outre le recours à des CDS (credit default swaps), visant à offrir une exposition très liquide au marché «high yield» américain.

Le lancement de cette nouvelle stratégie permet ainsi à l’UBP de compléter son offre obligataire «high yield» et assure aux investisseurs une pleine exposition aux différentes régions sur ce segment.

Nicolas Faller, Co-CEO Asset Management de l’UBP, déclare à cette occasion: «Nous nous félicitons de pouvoir ainsi étendre notre gamme de stratégies d’investissement obligataires au marché «high yield» américain. Ce lancement répond à une demande importante de la part de la clientèle en faveur d’une exposition aux actifs «high yield» US via des stratégies très liquides.»

Enfin, Michaël Lok, Co-CEO Asset Management, ajoute: «Ce lancement s’appuie sur la capacité de notre équipe Global & Absolute Return Fixed Income à délivrer de la surperformance pour nos clients. Notre approche macro centrée sur la liquidité est, selon nous, parfaitement adaptée au marché «high yield» US. Notre nouvelle stratégie est très attractive pour les investisseurs dans une perspective d’allocation d’actifs plus large.»


Télécharger le communiqué en pdf dans les langues suivantes :

English
Français
Deutsch
Italiano
Español
 

Small and mid caps

A fertile hunting ground for active managers

Learn more about our expertise on small and mid caps

Watch the video

Actualités les plus lues

UBP dans la presse 15.02.2018

Convertible bonds: it’s time to be tactical

As we enter 2018 after a record year, one question is on everyone’s lips: what can be reasonably expected from here?

UBP dans la presse 07.02.2018

Les petites et moyennes capitalisations françaises à l’honneur en 2018

Les petites capitalisations se caractérisent par une bonne tenue sur plusieurs années depuis la fin de la crise financière, ainsi que par un historique de performances relatives solides sur le long terme. Quels sont les principaux facteurs ayant contribué à cette tendance positive et peut-on s’attendre, en 2018, à une poursuite de la surperformance observée en 2017 ?

UBP dans la presse 06.02.2018

Actions suisses: une croissance soutenue, portée par les pays émergents

Contrairement à la plupart des marchés, la bonne santé des petites et moyennes capitalisations (SMID) suisses (SPI Extra) est davantage le reflet de l’économie globale que de l’activité domestique, avec plus de 90% des revenus des sociétés générés à l’étranger, dont plus de 30% dans les pays émergents.

A lire également

UBP dans la presse 15.02.2018

Convertible bonds: it’s time to be tactical

As we enter 2018 after a record year, one question is on everyone’s lips: what can be reasonably expected from here?

UBP dans la presse 07.02.2018

Les petites et moyennes capitalisations françaises à l’honneur en 2018

Les petites capitalisations se caractérisent par une bonne tenue sur plusieurs années depuis la fin de la crise financière, ainsi que par un historique de performances relatives solides sur le long terme. Quels sont les principaux facteurs ayant contribué à cette tendance positive et peut-on s’attendre, en 2018, à une poursuite de la surperformance observée en 2017 ?

UBP dans la presse 06.02.2018

Actions suisses: une croissance soutenue, portée par les pays émergents

Contrairement à la plupart des marchés, la bonne santé des petites et moyennes capitalisations (SMID) suisses (SPI Extra) est davantage le reflet de l’économie globale que de l’activité domestique, avec plus de 90% des revenus des sociétés générés à l’étranger, dont plus de 30% dans les pays émergents.