1. Newsroom
  2. Les opportunités de la dette privée et le challenge de la liquidité
Menu
UBP dans la presse 27.04.2017

Les opportunités de la dette privée et le challenge de la liquidité

Les opportunités de la dette privée et le challenge de la liquidité

Le Temps - Le financement des entreprises privées – par opposition aux entreprises cotées sur les marchés publics – recèle de nombreuses opportunités pour les investisseurs, notamment en termes de rendement, et en particulier dans un environnement de taux négatifs ou nuls.


Deux types d’investissement sont disponibles: le «private equity» (investissement dans le capital), à savoir l’équivalent des actions pour les marchés publics, ou le «private debt» (investissement dans la dette), l’équivalent des obligations.

Nous allons nous attacher à analyser les opportunités et les contraintes liées à l’investissement dans la dette privée.

La première opportunité réside dans les rendements offerts pour ce type d’investissement. Ils vont varier en fonction de la séniorité de la dette, c’est-à-dire du niveau de priorité de l’investisseur en cas de défaut de la société. Sur un cycle de marché, la rémunération de la dette privée varie de Libor +4% à 6% pour la dette senior secured 1st lien (la plus prioritaire), Libor +6% à 10% pour la dette senior secured 2nd lien (qui est 2e en termes de priorité), et Libor +10% à 12% pour la dette «mezzanine», la moins prioritaire (mais prioritaire par rapport aux investisseurs dans le capital). Et l’investisseur suisse ? Une dette senior 2nd lien – intermédiaire – afficherait aujourd’hui un rendement brut en CHF compris entre 5,25% et 9,25%, avec un coût du cash Libor 3 mois CHF de -0,75%.

La deuxième opportunité tient aux caractéristiques de ces dettes: ce sont des dettes à taux variable. Elles sont indexées sur la rémunération du cash, généralement le taux Libor 3 mois. Une entreprise va payer le taux Libor plus une marge de crédit qui reflète son profil de risque. Cette structure est adaptée au contexte actuel de remontée des taux de la Fed. Une obligation à taux fixe subit une perte en capital en cas de remontée des taux. Dans le cas d’une dette à taux variable, l’investisseur verra le coupon reçu augmenter à hauteur de la hausse du taux Libor. Attention ! Le marché suisse n’est pas immunisé contre la remontée des taux aux Etats-Unis. Depuis le point bas des taux d’intérêt en juillet 2016, le marché des obligations de la Confédération en CHF a reculé en moyenne de -4,7% sous l’effet de la hausse des taux.

La principale contrainte liée à la dette privée concerne sa liquidité. Il s’agit de dettes qui sont par nature moins liquides que les dettes publiques et que l’on qualifiera de semi-liquides, voire de peu ou pas liquides en fonction du type de dette. Ainsi, les dettes senior secured 1st lien seront principalement semi-liquides, les dettes senior secured 2nd lien se classeront pour partie en semi-liquides, et pour partie en peu ou pas liquides. Enfin, les dettes «mezzanine» seront peu ou pas liquides. Dans ce contexte, le risque pour les investisseurs dans un fonds est lié à la disponibilité de leurs investissements en cas de demande de rachats, en particulier dans les phases de retournement de marché.

Cependant, il existe des solutions d’investissement permettant aux investisseurs de s’exposer à la dette privée dans toute sa diversité avec des paramètres de liquidités améliorés. Elles consistent à combiner une exposition globale sur la dette privée, y compris les dettes «mezzanine» les moins liquides, à une exposition sur des instruments à haut rendement et très liquides. Pour ce faire, le déploiement des liquidités sur le marché de la dette privée doit être coordonné avec la gestion active d’indices de CDS. Les indices de CDS «high yield», par exemple, ont historiquement fait la preuve de leurs profils de liquidité élevés dans toutes les conditions de marché, en particulier en 2008. Février 2016 en est une illustration récente, avec la chute du prix du baril de pétrole à USD 25, les craintes de non-paiement du coupon d’une CoCo Deutsche Bank et la problématique des créances douteuses du secteur bancaire italien. Le SMI avait alors reculé de 15% entre le début de l’année et la mi-février. Sur cette période, les volumes échangés sur les indices «high yield» CDS américains et européens ont bondi de 62%, à USD 21 milliards par jour. Avec cette approche, qui combine dettes publiques et dettes privées, il est possible de proposer une exposition aux dettes privées, y compris «mezzanine» – soit un rendement attractif et une faible exposition aux taux d’intérêt –, avec des conditions de liquidités améliorées.

Source: Souverain Confédération = SBIDGT index


DEBAT_Olivier_UBP_72dpi-0219.jpg

Olivier Debat
Senior Investment Specialist

Newsletter

Sign up to receive UBP’s latest news & investment insights directly in your inbox

Click and enter your email address to subscribe

Investissement responsable

Quand l’investissement responsable crée de la valeur

Plus d'infromation sur l'investissement responsable UBP

Regarder la vidéo

Actualités les plus lues

Expertise 20.07.2018

Marchés émergents et hausse du dollar

La dépréciation des devises des pays émergents depuis mars est la conséquence du mouvement de hausse du dollar. Ces régions continuent cependant de profiter d’une croissance synchronisée au niveau mondial. Le momentum est donc propice pour revenir sur cette classe d’actifs.

Expertise 17.07.2018

Gold faces difficult times

Despite the prevailing uncertainty about the prospect of a trade war that could escalate and stir up significant turmoil and damage global financial markets, gold has been under pressure since mid-June.

Expertise 10.07.2018

Trade War Update

Asia Macro Strategy (10.07.2018) - The trade war that started last Friday (July 6th) has been well anticipated. The US initially imposed tariffs of 25% tax on US$34 billion worth of Chinese goods. The next US$16 billion will be announced in two weeks, according to US President Donald Trump.

A lire également

Expertise 20.07.2018

Marchés émergents et hausse du dollar

La dépréciation des devises des pays émergents depuis mars est la conséquence du mouvement de hausse du dollar. Ces régions continuent cependant de profiter d’une croissance synchronisée au niveau mondial. Le momentum est donc propice pour revenir sur cette classe d’actifs.

Expertise 17.07.2018

Gold faces difficult times

Despite the prevailing uncertainty about the prospect of a trade war that could escalate and stir up significant turmoil and damage global financial markets, gold has been under pressure since mid-June.

Expertise 10.07.2018

Trade War Update

Asia Macro Strategy (10.07.2018) - The trade war that started last Friday (July 6th) has been well anticipated. The US initially imposed tariffs of 25% tax on US$34 billion worth of Chinese goods. The next US$16 billion will be announced in two weeks, according to US President Donald Trump.