1. Newsroom
  2. Il est encore temps de miser sur les petites et moyennes capitalisations
Menu
UBP dans la presse 27.06.2017

Il est encore temps de miser sur les petites et moyennes capitalisations

Il est encore temps de miser sur les petites et moyennes capitalisations

L'Agefi - Les small et mid caps, portées par la solidité de leurs fondamentaux et par l'amélioration de la conjoncture économique, restent des actifs à privilégier dans le cadre d'une stratégie d'investissement de long terme.


Depuis le début de l’année, les marchés actions bénéficient d’un environnement économique favorable. La croissance des bénéfices est ainsi de retour : à grande échelle, les bénéfices par action (BPA) sont attendus en hausse de 13% cette année, contre 2% en 2016. Ce contexte porteur bénéficie particulièrement aux entreprises de petites et moyennes capitalisations (« SMID caps »), même si des écarts de performance ont été observés entre les « SMID caps » américaines, européennes et suisses.

Des atouts structurels amplifiés par un contexte porteur

Elles présentent notamment l'avantage d'avoir, à l'heure actuelle, des bilans plus sains que les grandes capitalisations, avec un ratio dette nette/EBITDA moyen inférieur à 1,1x pour les premières, contre 3,9x pour les secondes. Du fait de ce faible endettement, et grâce à la reprise de l'économie mondiale, le potentiel de croissance de ces entreprises reste important et permet de justifier des niveaux parfois élevés en termes de valorisations boursières. Ce potentiel de croissance est également soutenu à long terme par leur importante capacité d’innovation et leur forte capacité d'ajustement en fonction de la conjoncture, ce qui constitue pour elles un moteur de performance supplémentaire en l'absence de tout risque systémique.

Les small et mid caps bénéficient enfin d'autres atouts structurels. Beaucoup d'entre elles sont par exemple des entreprises familiales, gérées selon une philosophie permettant d'assurer la pérennité de leur activité à long terme. Les entreprises de petite taille sont également souvent animées par un fort esprit entrepreneurial dont le dynamisme s'exprime notamment dans les phases d'accélération de la croissance économique.

Des moteurs de performance différents selon la nationalité des entreprises

En Europe tout particulièrement, elles offrent encore des opportunités d'investissement à l'heure actuelle du fait de leur valorisation attractive. Les «SMID caps» européennes ont en effet légèrement sous-performé par rapport aux grandes capitalisations en 2016, alors même que la croissance de leurs bénéfices est restée positive.

Ces valeurs sont actuellement moins bien valorisées que le reste du marché, y compris par rapport à leur moyenne historique.

Les small et mid caps suisses ont quant à elles dû composer avec une monnaie forte depuis plus de deux ans. Elles y sont parvenues en se concentrant sur leurs avantages concurrentiels et sur l’innovation, tout en faisant preuve de rigueur en matière de gestion des coûts, ce qui a permis d'améliorer leur rentabilité. Elles ont également continué à se développer avec succès sur les marchés émergents au cours des dernières années. En conséquence, elles offrent, pour les investisseurs, la stabilité d’un marché développé tout en bénéficiant d'une exposition indirecte à la croissance des pays émergents.

Enfin, aux États-Unis, la renaissance du secteur manufacturier et le redressement de la consommation intérieure est de nature à profiter durablement aux entreprises domestiques. À l’opposé des valeurs suisses tournées vers l'international, les petites capitalisations américaines tendent surtout à enregistrer une croissance organique sur leur marché local.

La réforme de la fiscalité des entreprises aux Etats-Unis devrait leur être particulièrement propice aux « SMID caps », dont la charge fiscale tend à être plus lourde que celle des grandes entreprises. Les petites capitalisations américaines devraient donc continuer à déployer leur potentiel, notamment dans les secteurs les plus cycliques et la finance.

Malgré leur progression déjà significative depuis le début de l'année, ces valeurs apparaissent toujours attractives en Bourse, notamment pour les investisseurs désireux de construire un portefeuille équilibré dans l'optique d'une gestion de long terme. Des deux côtés de l’Atlantique, l’actuel contexte de reprise économique mondiale devrait permettre d’accompagner et de soutenir la croissance des bénéfices de ces entreprises dynamiques à l’esprit entrepreneurial.

Plus d'information sur les Small caps

FALLER Nicolas.jpg

Nicolas Faller
Co-CEO Asset Management – Head of Institutional Clients

 

Click to subscribe

Web conference on 30 June, 10 a.m. on small and mid caps

With Charles Anniss, Cédric Le Berre and Benjamin Soussan.

Subscribe now!

Newsletter

Sign up to receive UBP’s latest news & investment insights directly in your inbox

Click and enter your email address to subscribe

Investissement responsable

Quand l’investissement responsable crée de la valeur

Plus d'infromation sur l'investissement responsable UBP

Regarder la vidéo

Actualités les plus lues

UBP dans la presse 14.09.2017

Interview exclusive de Guy de Picciotto

Neue Zürcher Zeitung (NZZ) - Guy de Picciotto, CEO de la banque privée UBP, est d’avis que l’industrie de la finance pourrait entamer un nouveau chapitre. Les problèmes du passé sont résolus. Les banques ont désormais la chance de tirer parti de leurs atouts historiques.

UBP dans la presse 12.09.2017

Five questions to Norman Villamin

NZZ am Sonntag (10.09.2017) - Interview with Norman Villamin, Chief Investment Officer (CIO) Private Banking and Head of Asset Allocation.

UBP dans la presse 09.10.2017

La gestion active séduit toujours les investisseurs

Market - Avec plus de plus de 200 professionnels de la gestion d’actifs, l’Union Bancaire Privée (UBP) s’est hissée dans le peloton de tête des établissements au service d’une clientèle institutionnelle. L’établissement, qui privilégie une stratégie de gestion active, est devenu un acteur incontournable de l’Asset Management.

A lire également

UBP dans la presse 20.08.2018

Dix ans après, les leçons de la crise

Le Temps (20.08.2018) - La rentrée à venir marquera le dixième anniversaire de la plus spectaculaire banqueroute de tous les temps.

UBP dans la presse 25.07.2018

Convertibles sparking investors’ interest

Finanz und Wirtschaft (18.07.2018) - With the entry into an advanced phase of the economic cycle, companies have been looking at convertible bonds with fresh eyes as a valid alternative to traditional debt instruments to finance their growth.

UBP dans la presse 16.07.2018

Eric Morin covers a lot of ground in his role

South China Morning Post (14.07.2018) - It may not feature on his CV or official job description, but one of Eric Morin’s key skills is the ability to perform an astute balancing act. Doing that, though, has become second nature to him thanks to more than 30 years in finance and wealth management and a knack for managing change, planning adjustments, and taking a studied approach to every new initiative.